James Gressier - auteur
James Gressier - atelier
James Gressier - rencontre
James Gressier - Ombre-claire, le blog-zine

Valois

Tandis qu’un autre avion broie les airs sur la plaine
Partant pour l’Inde ou l’Australie,
Berthe pour moi se souvient.
Elle se rappelle sa ferme,
Ses meules sur les éteules,
Ses canards sur la mare
Où pareillement les chevaux entraient jusqu’au poitrail,
Gris percherons,
Boulonnais blancs.
À la fin des moissons, un grand chariot de gerbes
Arborait un bouquet fait de marguerites blanches,
Bleuets et coquelicots,
Fleurs de la République
À deux pas de Senlis où fut couronné Hugues
Ancêtre de Saint Louis.
La ferme s’est vendue à des gens de New York
Qui spéculent à Paris.
Les chevaux sont partis, la forge s’est éteinte,
Les coquelicots sont morts et la mare n’a plus d’eau.
Les canards se sont tus,
Vaincus par les machines,
Au tonnerre de Roissy.

James Gressier            



RETOUR :
 
... à l'Atelier
 
... aux Poèmes